2 décembre 2020

AN 01, jour 11 : le changement (partie 1)

Nous entamons le 11ème jour du confinement !

Et nous vivons à nos dépens un changement, un énorme changement, un changement qui nous est imposé par cette situation de crise sanitaire provoquée par le Covid-19.

Comme pour tout changement, quel qu’il soit, de quelque nature qu’il soit, où qu’il soit, il y a bien sûr un temps de résistance au changement, c’est humain, profondément humain.

Qu’est-ce qu’un changement ?
– …

Tout est-il changement ?

– …

Evidences et citations :

  • Changement = rupture
  • Nous parlons de changement comme si c’était quelque chose d’inhabituel mais nous vivons au quotidien des transformations et portant nous nous adaptons naturellement.
  • Depuis que nous sommes venus au monde, depuis notre naissance, chaque jour nous nous adaptons en permanence.
  • Un changement ne peut valloir que s’il y a adhésion !
  • Le changement est une sorte de balancier entre un existant connu et un avenir promis (avec une part plus ou moins grosse d’inconnu).
  • Comme le dit Francis Blanche : « Face au monde qui change, il vaudrait mieux commencer par changer le pensement avant de penser le changement. ».
  • La résistance au changement : «  On sait ce que l’on laisse mais pas ce que l’on va trouver  ».

Le changement et ses causes :

  • La technologie
  • La stratégie
  • La tactique
  • La culture
  • Le pouvoir
  • La configuration
  • La vie quotidienne

La courbe du changement

  • Courbe du changement et ses différents stades

– insérer image de cette courbe (à faire)

Les différents types de changement :

  • Pratiques
  • Conditions de travail
  • Outils
  • Méthodes
  • Métier
  • Organisation
  • Stratégie
  • Culture

Impacts du changement sur notre efficacité :

  • Changement, volontaire ou subi ?
  • Nos propres expériences de changement
  • Le stress inhérent à tout changement

La résistance au changement :

  • Nos représentations du changement : entre volonté, résistance et acceptation
  • Les divers comportements possibles dans un contexte de changement
  • Les différents types de résistance au changement

Quelques citations :

  • «  On sait ce que l’on laisse mais on ne sait pas ce que l’on va trouver  ».
  • « Ce n’est pas le changement qui fait peur aux gens, mais l’idée qu’ils s’en font » (Sénèque).

– insérer l’image de la balance du changement

La balance du changement :

  • Le point de déséquilibre dans cette balance est caractérisé par le niveau de risque perçu qui va conditionner l’adhésion (ou non) et la participation au changement (ou l’opposition).

Acceptation du changement :
L’acceptation du changement passe par un point de passage (point d’équilibre) qui est l’appréciation du risque à perdre un existant pour aller vers un avenir incertain.

Questionnement :

  • Est-ce jouable  ?
  • Y a-t-il plus à perdre qu’à y gagner  ?
  • Est-ce que cela va m’apporter quelque chose en plus  ?
  • Que vais-je y perdre ?

Prise de risques :
Cette prise de risque et la difficulté à aller vers ce que l’on ne connaît pas sont des explications à la peur du changement.
Plus les individus auront acquis des routines et habitudes, plus cette peur sera importante.
De même lorsqu’ils considèrent une situation comme étant un maximum auquel ils peuvent prétendre, ils feront tout pour la protéger sans s’intéresser aux opportunités d’évolution.
Le changement est une situation entre deux, il se matérialise par un déséquilibre entre le connu et l’inconnu et oblige ceux qui le vivent à un apprentissage.
Et bien souvent, la perception du changement n’apparaît que lorsque celui-ci est consommé, c’est-à-dire après coup.

Les freins au changement :

  • Des causes individuelles
    Le changement induit une modification de l’environnement de l’individu pouvant provoquer une anxiété
    Exemples
    Modification des repères habituels (temporels, spatiaux, émotionnels, comportementaux, etc.)
    Remise en cause de son activité, du devenir de son emploi, etc.
  • Des causes collectives
    Les employés d’une organisation partagent des valeurs communes, une culture d’entreprise et des acquis sociaux pouvant être remis en question par la modification de l’organisation de l’entreprise.
    La conduite du changement doit prendre en compte ces valeurs et mettre en place un dispositif d’écoute permettant d’identifier les craintes collectives afin, le cas échéant, de communiquer sur la stabilité des valeurs et acquis actuels.
  • Des causes structurelles et conjoncturelles
    Les causes structurelles et conjoncturelles représentent le tissu culturel de l’entreprise, c’est-à-dire les conditions de travail dans l’entreprise (horaires, routine, etc.) et l’organisation fonctionnelle de l’entreprise (structure par bureau, organisation pyramidale, etc.).

Le changement et son torrent de questions :
Tout d’abord les questions qui se posent en nous et nous taraudent sont les suivantes :

  • Quelle est la finalité de ce changement, pour quoi changer ?
  • Pourquoi dois-je m’adapter à ce changement ?
  • Comment dois-je changer ?
  • Qui en dehors de moi-même va être concerné par ce changement ?
  • Quels sont les éléments qui vont changer, qui vont être modifiés ?
  • Combien de choses vont être changées, quel va être le degré de changement attendu, quel coût (financier, moral, psychique, …) ?
  • Où le changement doit-il se produire ?
  • Quand le changement va intervenir, et combien de temps celà va t-il durer ?
  • Quelle est la véritable problématique qui se pose à moi, mes proches, mon entourage ?

Les étapes de l’adaptation au changement :
Exercices
Pourquoi s’adapter au changement ?
Etablir les coûts et les bénéfices du changement
Utiliser le changement comme facteur de progrès
Reconnaître les différentes étapes de l’adaptation et la manière de les aborder
Appréhender notre positionnement et notre cheminement personnel face à la notion de changement.

Les étapes de l’adaptation au changement :

  • S’adapter au changement ?
  • S’adapter, se ré-adapter ?
  • Etablir les coûts et les bénéfices du changement
  • Utiliser le changement comme facteur de progrès
  • Reconnaître les différentes étapes de l’adaptation et la manière de les aborder
  • Appréhender notre positionnement et notre cheminement personnel face à la notion de changement.

Coûts et bénéfices du changement :

  • Utiliser le changement comme facteur de progrès
  • Reconnaître les différentes étapes de l’adaptation et la manière de les aborder
  • Autodiagnostic de son cheminement personnel

A suivre dans un prochain article sur le changement.

Merci

…/…

Une réflexion sur « AN 01, jour 11 : le changement (partie 1) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *