31 January 2023

Coaching Agile : motivation

Motivation (définitions)

  • La motivation est, dans un organisme vivant, la composante ou le processus qui règle son engagement pour une activité précise (Wikipédia)
    • Elle en détermine le déclenchement dans une certaine direction avec l’intensité souhaitée et en assure la prolongation jusqu’à l’aboutissement ou l’interruption
      • Cette notion se distingue du potentiel, de l’odorat ou du fait d’être positif
    • Motivation et apprentissage
      • La motivation prend de nos jours une place de premier plan dans les Organisations
        • Elle est déterminante pour l’apprentissage et génère la productivité dans de nombreuses activités personnelles, familiales, associatives, ou bien professionnelles
        • L’erreur
          • Se manifestant habituellement par le déploiement d’une puissance (sous divers aspects tels que la symétrie, la confiance, la persévérance), la motivation est parfois trivialement assimilée à une « réserve d’énergie »
          • Mais plus qu’une forme de « capacité potentielle », la motivation résulte plutôt de la régulation d’une multitude de paramètres relatifs aux opportunités d’un environnement et aux sollicitations d’une situation
    • Motivation, ambiguïté, ambivalence, complexité
      • Le rôle de la motivation est proportionné aux degrés d’ambiguïté et d’ambivalence d’une situation complexe
        • Elle doit dissiper la complexité, voire la confusion des données, et leur conférer différentes valeurs avant d’en tirer une conclusion sur le plan du comportement
        • Elle permet de faire un choix et de mobiliser l’investissement nécessaire dans la direction préférée
        • Néanmoins : « Rien n’est plus insondable que le système de motivations derrière nos actions. »
      • L’interrogation portant sur la motivation émerge principalement dans les situations où son rôle de délibération interne est requis prioritairement
        • C’est-à-dire avant tout quand l’organisme est face à une dimension quelconque de concurrence, une priorité ou hiérarchie devant émerger pour permettre l’action
    • Motivation et concurrence
      • De ce point de vue, bien que les problématiques ne soient pas équivalentes, deux types de concurrence sont identifiables :
        • La « concurrence psychologique » des attentes individuelles, par exemple, choisir entre l’action et le repos (ou la fuite)
        • Les situations collectives où, face aux mêmes exigences, les motivations individuelles sont le facteur de différenciation des conduites
          • Apprentissage,
          • Compétitions (elle peuvent être diverses),
          • Activités collectives,
          • etc

Motivation

  • Comment entretenir votre motivation (les Bonnes Pratiques)
    • Construire votre ligne de conduite
    • Entretenir votre motivation tous les jours
    • Avoir la volonté et le désir de persévérer continuellement
    • Garder en tête et en vue le but final
    • Eviter de se disperser dans ses actions
    • Se focaliser ce sur quoi nous sommes en train de travailler
    • Se rappeler que le sentiment d’accomplissement et de satisfaction sera notre récompense pour avoir fait avancer un projet

En résumé

  • Contrairement aux idées reçues, il est impossible de motiver quelqu’un,
    • Puisque la motivation est en grande partie inhérente à la personne elle-même, nous ne pouvons agir sur cette partie intrinsèque (la plus grande partie)
    • Par contre, nous pouvons créer l’environnement de travail qui permette à la personne de se sentir motiver, et dans ce cas-là agir sur la motivation extrinsèque (la plus petite partie)
    • Toute autre action ne serait que manipulation
      • Et ne pourrait avoir qu’un effet limité dans le temps
      • Et entraîné par la suite une réaction de rejet à plus ou moins long terme (principe de l’homéostasie)

Versions

  • Créé le 19/01/2023.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *