30 September 2022

TOGAF® v9.2 : introduction

System

  • “A system is never finished being developed until it ceases to be used.” (Gerald Weinberg)

TOGAF

  • Le standard TOGAF® est un cadre d’architecture :
    • Un cadre d’architecture est une spécification sur la façon d’organiser et de présenter une architecture de systèmes ou l’architecture informatique d’un organisme.
  • TOGAF® v9.2 est un cadre conceptuel :
    • Une méthode détaillée et un ensemble d’outils de soutien pour développer une architecture d’entreprise.
  • TOGAF est aussi un référentiel :
    • Le référentiel TOGAF décrit le patrimoine des informations et des bonnes pratiques pour toute l’entreprise.
    • TOGAF au départ est le Référentiel américain du Département de la Défense.
    • TOGAF v9.2
      • voir The Open Group Architecture Framework
      • TOGAF® v9.2 est basée sur un modèle de processus itératifs, soutenu par les meilleures pratiques architecturales et un ensemble réutilisable d’éléments d’architecture existants.
      • TOGAF est une Pratique d’architecture et un Cadre méthodologique pour accompagner la transformation.
  • TOGAF est utilisé pour la partie amont du Projet, au moment de la construction du Business Case.

Objectifs du référentiel TOGAF

  • Assurer un leadership large et profond à la communauté d’architecture d’entreprise.
  • Valider, éditer, promouvoir et maintenir de bonnes pratiques pour l’architecture d’entreprise.
  • Développer, organiser, rechercher et publier à travers des leaders en Architecture d’Entreprise.
  • Lancer et gérer des programmes et projets visant à soutenir ces activités.

Raisons de l’adoption de TOGAF

  • Standard ouvert
    • Disponibilité sous licence perpétuelle libre
    • Indépendance vis à vis des Vendeurs, des outils et de la technologie
  • Référentiel basé sur les meilleures pratiques de l’industrie et largement adopté dans l’Industrie
  • Reflet des besoins de la communauté
  • Fourniture d’une méthode détaillée qui permet l’adaptation
  • Complément des autres cadres populaires
  • TOGAF permet l’alignement des objectifs Business et IT

TOGAF et ses différents cadres

  • Cadre de Contenu
    • Au cours de l’exécution d’un cycle ADM, un certain nombre d’éléments sortants sont produits : processus, exigences d’architecture, plans de projets, etc.
    • Le Cadre de Contenu (Architecture Content Framework ou ACF) fournit alors un métamodèle, offrant une classification standardisée de ces éléments.
    • Ce métamodèle peut être formalisé par une ontologie, implémenté dans le domaine du web sémantique.
    • L’objectif est de les structurer de façon cohérente en définissant des relations pour chacun d’entre eux, formant l’Architecture d’Entreprise.
  • Cadre de Capacité
    • Pour mettre en place une fonction d’architecture au sein d’une entreprise, il est nécessaire de définir des structures, des processus, des rôles, des responsabilités et des compétences à mettre en œuvre, constituant la capacité de l’architecture.
    • Le Cadre de Capacité propose un ensemble de recommandations pour aider à créer une telle fonction d’architecture.
    • Autrement dit, le cadre de capacité vient guider une organisation pour mettre en place ce qui est nécessaire pour réaliser l’Architecture d’Entreprise telle que définie par TOGAF.

TOGAF et ADM

  • Le référentiel TOGAF récupère des informations du cycle ADM (Architecture Development Method) qui à son tour utilise les données de ce référentiel en fonction de ses besoins.
  • Le cycle ADM
    • Le Cycle ADM (Architecture Development Method) constitue le cœur de la démarche TOGAF et délivre, sous la forme d’un processus cyclique, les bonnes pratiques pour développer l’Architecture d’Entreprise au centre d’une organisation.
    • Axé sur les exigences, il est constitué d’une phase préliminaire puis de huit phases (nommées de A à H) permettant de construire l’architecture des domaines métiers, applications, données et techniques, de planifier son déploiement, de la mettre en œuvre et finalement, de gérer les changements à opérer.
    • ADM et ses 8 phases
      • A : vision de l’architecture
      • B : architecture business
      • C : architecture des systèmes d’information
      • D : architecture technologique
      • E : opportunités et solutions
      • F : planning de migration
      • G : gestion de l’implémentation
      • H : gestion du changement d’architecture

TOGAF et ses liens avec COBIT, ITIL et ITSM

  • COBIT
    • COBIT (Control Objectives for Information and related Technology, ou « objectifs de contrôle de l’information et des technologies associées » en français) est un référentiel de bonnes pratiques d’audit informatique et de gouvernance des systèmes d’information d’origine américaine.
    • Au fil des versions successives, COBIT tend à devenir un outil fédérateur de gouvernance des systèmes d’information en intégrant progressivement les apports d’autres référentiels tels que ISO 9000, ITIL, etc.
  • ITIL
    • ITIL (Information Technology Infrastructure Library, ou « Bibliothèque pour l’infrastructure des technologies de l’information » en français) est un ensemble d’ouvrages recensant les bonnes pratiques (« best practices ») du management du système d’information.
    • ITIL est un référentiel méthodologique très large qui aborde les problématiques suivantes :
      • Comment organiser un système d’information ?
      • Comment améliorer l’efficacité du système d’information ?
      • Comment réduire les risques ?
      • Comment augmenter la qualité des services informatiques ?
    • ITIL v4 Foundation est sorti en février 2019.
    • ITIL, à quoi ça sert ?
      • L’adoption des bonnes pratiques de l’ITIL par une entreprise permet d’assurer à ses clients (internes comme externes) un service répondant à des normes de qualité préétablies.
      • ITIL permet, grâce à une approche par processus clairement définie et contrôlée, d’améliorer la qualité des SI et de l’assistance aux utilisateurs en créant notamment la fonction (au sens « département de l’entreprise ») de Centre de services ou « Service Desk » (extension du « help desk ») qui centralise et administre l’ensemble de la gestion des systèmes d’informations.
      • ITIL est finalement une sorte de « règlement intérieur » du département informatique des entreprises qui l’adoptent.
    • Bénéfices apportés par ITIL :
      • Les bénéfices pour l’entreprise sont une meilleure traçabilité de l’ensemble des actions du département informatique.
      • Ce suivi amélioré permet d’optimiser en permanence les processus des services pour atteindre un niveau de qualité permettant un maximum de satisfaction des clients.
      • Même si ITIL s’intéresse aux systèmes existants des organisations d’une manière transversale, ITIL n’a pas été conçu à l’origine pour la gouvernance des systèmes d’information.
  • ITSM
    • ITSM (« IT Service Management ») est le référentiel de gestion de services informatiques rendus sur la base d’une infrastructure informatique et de télécommunications, en suivant les recommandations d’ITIL.

TOGAF et ses composants (TOGAF components overview)

  • Part 1 : Enterprise Architecture
  • Part 2 : TOGAF and ADM Theory
  • Part 3 : ADM Guidelines and Techniques
  • Part 4 : Architecture Content Framework
  • Part 5 : Enterprise Continuum and Tools
  • Part 6 : TOGAF Reference Models
  • Part 7 : Organization, Process, Competencies, Roles and Responsabilities

Precedent posts :

TOGAF® v9.2 : components

TOGAF® v9.2 : introduction

Architecture d’Entreprise : Introduction, définitions, bénéfices et normes

Created : 07/03/2022

Updated : 09/03/2022

Leave a Reply

Your email address will not be published.